• Thomas Guern

Pro B : le bilan de la J3

A l'issue de chaque journée de Jeep ELITE, Pro B, Espoirs sera publié un récapitulatif statistique. Le principe ? Dans la continuité de ce qui avait été fait pour une partie de la pré-saison sur Twitter, cet article est fait pour voir d'un rapide coup d'oeil les statistiques avancées (rythme, efficacité, 4 Factors) de chaque match, avec un focus sur un joueur pour chacune des rencontres. C'est un coup d'essai, et il n'est pas impossible que le format évolue au fil de la saison avec la reprise des compétitions.

Pour toute suggestion, n'hésitez pas à me contacter par mail ou via Twitter.



Fos-sur-Mer Vs. Nantes : 78-83


Surfant sur une adresse (62% eFG%) et une agressivité exceptionnelles (51% FT Rate), Nantes réalise un incroyable comme-back pour l'emporter à Fos-sur-Mer. Les BYers réalisent un bon match au rebond (93% DREB%).


Le joueur : Thibault Desseignet (Nantes)


Le meneur de Nantes a été le grand artisan de la victoire de l'Hermine. En 14 minutes, il compile 16 points (4/6 FG, 2/2 3P, 6/9 FT), 3 rebonds, 2 pertes de balle, une passe décisive, une interception. Très rentable aux tirs avec 1.61 point par tentative de tir, il est le nantais le plus efficace en attaque (125.0 ORtg) derrière Ludovic Negrobar (248.6 ORtg), dont le match aurait lui aussi mérité un décryptage. Ce match réussi est le résultat de l'agressivité offensive du nantais avec 58% de possessions ayant donné au moins un point. Meilleur nantais dans l'impact global, avec un NetRtg de +5.72.



Aix-Maurienne Vs. Gries : 93-83


Aix-Maurienne a réalisé un festival offensif avec 123.8 ORtg, s'appuyant sur d'excellents indicateurs dans l'adresse, les pertes de balles et même l'agressivité. Gries a de nouveau été performant en attaque (108.1 ORtg), mais c'est en défense (forcément...) que le bât blesse. Pour Gries, une saison réussie passera forcément par une meilleure défense.


Le joueur : Kadri Moendadze (Aix-Maurienne)


Capable du meilleur comme du pire, l'arrière/ailier d'Aix-Maurienne était dans un très très grand soir face à Gries. Statistiquement, il est le joueur avec le meilleur impact du match avec 7.19 NetRtg. Pourquoi ? Parce qu'il a été très efficace des deux côtés du terrain. En attaque, il a marqué 1.61 point par tentative de tir. Il termine avec 16.7 points produits sur 10.1 possessions (soit 165.7 ORtg, 1er). En défense, il a intercepté 7% des possessions adverses lorsqu'il était sur le parquet. Son activité au rebond défensif est à souligner, avec 25% DREB%.



Antibes Vs. Saint Quentin : 83-79


Pas brillant, Antibes s'en sort face à Saint Quentin. Les Sharks doivent finalement leur salut au rebond offensif (34% OREB%), et surtout aux lancers-francs. Leur FT Rate de 42% dépasse largement les 13% du SQBB.


Le joueur : Shawn Tanner (Antibes)


Match très prometteur pour Shawn Tanner : en 22 minutes, il marque 10 points (4/6 FG, 1/2 3P, 1/1 FT), prend 3 rebonds, distribue 2 passes décisives (pour une perte de balle). Concentrant un volume de jeu relativement faible (14% USG%), il parvient tout de même à produire 7.6 points sur 5.6 possessions (136.4 ORtg). En bonus : il évite de faire parler de Cleanthony Early, une nouvelle fois.



Saint Chamond Vs. Poitiers : 83-61


En manque d'automatismes, Poitiers a souffert à Saint Chamond. Les poitevins ont surtout manqué d'adresse (40% eFG%), à l'inverse de Saint Chamond, culminant à 57% eFG%. C'est bien sur ce secteur que le match se joue, vu l'équilibre entre les deux équipes aux pertes de balles, rebond offensif, FT Rate.


Le(s) joueur(s) : Cortale, Queta, Guichard, Bouteille, Relphordre.


Mohamed Queta avait dans un premier temps retenu mon attention. Mais finalement, c'est la performance collective de Saint Chamond qui est remarquable. Les 5 joueurs nommés terminent avec 10.0 ou plus points produits, et un Offensive Rating supérieur à 100. Il est assez rare de tomber sur pareille performance. (Ce n'est pas à Antibes avec Cleanthony Early que ça risque d'arriver...)



Paris Vs. Lille : 80-57


Rapidement privé d'Amara Sy (épaule), Paris est parvenu à réussir son entrée en matière en Pro B. Ils ont su valoriser au mieux chacune de leur possession en captant 35% des rebonds offensifs disponibles et en ne perdant la balle qu'une possession sur 5.


Le joueur : Nobel Boungou Colo (Paris)


+10.53 NetRtg. S'il fallait bien une stat pour résumer l'impact de l'ancien joueur du CSP Limoges sur le match, c'est celle-là. Offensivement, il a assumé un important volume de jeu avec 13.9 possessions pour produire 19.4 points (139.3 ORtg), s'appuyant sur une bonne rentabilité aux tirs (1.36 PSA). En défense, ses 6 interceptions correspondent à 11% des possessions adverses qu'il a eu à affronter. Colossal.



Nancy Vs. Blois : 76-87


Un peu mieux dans l'adresse, un peu mieux au rebond, un peu mieux aux lancers... Cette somme de "un peu" fait ainsi basculer le match pour Blois face à Nancy dans un match accroché. Les deux équipes n'ont pas manqué de réussite avec 60% eFG% pour Blois et Nancy pour 54% eFG%.


Le joueur : Thomas Cornely (Blois)


Derrière un Tyran Johnson exceptionnel, Thomas Cornely s'est révélé être précieux pour l'ADA Blois. Il a noirci la feuille de stats en 27 minutes avec 11 points (4/5 FG, 3/4 FT), 5 rebonds dont 2 offensifs, 7 passes décisives, 4 interceptions, +12. Son +/- est le deuxième meilleur (ex-aequo avec Benjamin Monclar), seulement devancé par le +19 de Johnson. Cependant, Cornely devance Johnson dans l'efficacité offensive avec 162.0 ORtg. Il doit cette efficacité grâce à de l'adresse (1.63 point par tentative de tir) et de l'agressivité : 77% des possessions de Cornely ont découlé sur au moins un point produit de sa part ! Prestation défensive à noter également avec 8% STL%.



Rouen Vs. Denain : 94-89 (ap.)


Dans un match tout sauf désagréable, Rouen a dû s'employer pour disposer de Denain après prolongation. L'ASC Denain a compté sur une bonne activité au rebond offensif (36% OREB%) et une bonne gestion de la balle (seulement 13% TOV%). Le souci, c'est que Rouen livre une prestation aussi bonne dans ces deux secteurs, tout en étant adroit (57% eFG%) et agressif (48% FT Rate).


Le joueur : Rigo Edzata (Denain)


Sans faire trop de bruit, Rigo Edzata fait un excellent match. L'ancien champion de France Espoirs avec Cholet a joué 30 minutes, le temps de compiler 17 points (7/10 FG, 1/2 3P, 2/2 FT), 6 rebonds dont un offensif, une passe décisive, une interception, 2 pertes de balle. Il poste un coquet 130.6 ORtg, avec 12.2 points produits sur 9.3 possessions. Pour avoir accompagné Sylvain Delorme sur les Espoirs de CB pendant 2 saisons, ce match de Rigo Edzata est dans la lignée de ce qu'il faisait en U21 : agressivité offensive (59% possessions avec au moins un point produit), rentabilité aux tirs (1.56 point par tentative), présence aux rebonds défensifs (23% DREB%), impactant des deux côtés du terrain (+0.81 NetRtg).



Quimper Vs. Evreux : reporté


Souffelweyersheim Vs. Vichy-Clermont : reporté

Posts récents

Voir tout

Pro B : le bilan de la J2

D'un rapide coup d'oeil, retrouvez une analyse statistique collective de la deuxième journée de Pro B.

Pro B : le bilan de la J1

D'un rapide coup d'oeil, retrouvez une analyse statistique collective de la première journée de Pro B

©2019 by Thogiball. Proudly created with Wix.com