• Thomas Guern

Pro B : le bilan de la J2

A l'issue de chaque journée de Jeep ELITE, Pro B, Espoirs sera publié un récapitulatif statistique. Le principe ? Dans la continuité de ce qui avait été fait pour une partie de la pré-saison sur Twitter, cet article est fait pour voir d'un rapide coup d'oeil les statistiques avancées (rythme, efficacité, 4 Factors) de chaque match, avec un focus sur un joueur pour chacune des rencontres. C'est un coup d'essai, et il n'est pas impossible que le format évolue au fil de la saison avec la reprise des compétitions.

Pour toute suggestion, n'hésitez pas à me contacter par mail ou via Twitter.



Gries Vs. Saint Chamond : 101-86



Gries continue de faire preuve d'une très grande efficacité avec 134.9 ORtg. Ultra-adroit (72%), Gries a dominé le rebond (38% OREB%) et su faire preuve d'agressivité avec un FT Rate de 49%. On oublierait presque la bonne prestation de Saint Chamond, qui avec de tels standards, affiche la 3e meilleure performance de cette journée de Pro B avec 116.0 ORtg.


Le joueur : Warren Woghiren (Gries)


Je persiste avec Woghiren, déjà mentionné pour certaines de ses performances en Leaders Cup. Si Gries rebonde aussi bien, les performances de Woghiren n'y sont en rien étrangères. En 10 minutes, il a capté 2 rebonds offensifs, représentant 38% des rebonds offensifs disponibles à l'ancien joueur de Denain et de Cholet. 2 rebonds, ça parait peu, mais l'intérêt de ce raisonnement statistique, c'est aussi de prendre en compte que Gries n'a pas manqué beaucoup de tirs, et que donc peu de rebonds offensifs étaient disponibles.



Denain Vs. Evreux : 82-76


Evreux a outrageusement dominé le rebond dans ce match avec 41% OREB%, et plus globalement 59 % REB. De quoi donner 10 opportunités supplémentaires de marquer que Denain, mal exploitées au final. L'ALM est pénalisé par les 22% TOV%, et surtout par un manque de réussite et d'agressivité aux lancers-francs. Denain l'emporte donc grâce à un FT Rate de 38%, couplé à une bonne réussite dans l'exercice (75%).


Le joueur : Anthony Da Silva (Evreux)


Anthony Da Silva réussit une jolie performance dans la défaite de l'ALM Evreux. Le meneur, qui a dominé en Espoirs avec Nanterre l'an passée, compile 7 points (3/7 FG, 1/3 3P), 3 passes décisives (pour aucun turnover). Au final, cela correspond à 126.4 ORtg puisqu'il a produit 6.2 points sur 4.9 possessions.



Lille Vs. Nancy : 79-96


Frôler la barre des 100 points sur 73 possessions, c'est une excellente performance. Nancy a notamment pu compter sur une insolente réussite aux tirs (70% eFG%) et une bonne agressivité (45% FT Rate). A l'image de Saint Chamond face à Gries, Lille fait tout sauf un mauvais match.


Le joueur : Enzo Goudou-Sinha (Nancy)


Jouer 39 minutes laisse à coup sûr une formidable opportunité de faire gonfler ses stats. Sans toujours être efficace et rentable. Pourtant, le match du capitaine du SLUC est en tout point remarquable : 22 points (5/8 FG, 3/6 3P, 9/10 FT), 8 passes décisives pour 2 pertes de balles, +19. Dans l'adresse, sa rentabilité est excellente avec 1,77 point par tentative de tir. Il termine comme étant le joueur le plus efficace offensivement avec 168.9 ORtg, fort de ses 22.3 points produits sur 13.2 possessions.



Rouen Vs. Antibes : 87-81



49-50 à l'adresse, 29-29 au FT Rate, 20-17 pour les pertes de balles : entre Rouen et Antibes, c'était clairement une affaire de détails. Et ici, le détail s'est trouvé sous les panneaux. Rouen affiche un ratio de rebond offensif capté très élevé avec 40% OREB%, contre 30% pour Antibes. De quoi donner 97 opportunités de marquer pour Rouen, soit 7 de plus que leurs adversaires du soir.


Le joueur : Marcus Gomis (Rouen)


Derrière la performance de Pierre-Etienne Drouault, le jeune Marcus Gomis n'a pas été en reste. Il termine la rencontre avec 125.1 ORtg, (Drouault : 132.8), avec un rendement très intéressant rendu possible avec 1.60 PSA. Témoignant de son impact global, il affiche le meilleur +/- avec +24.



Blois Vs. Souffelweyersheim : 78-60


Toujours aussi efficace en attaque, Blois n'en demeure pas moins redoutable en défense. Souffel a ainsi été limité à 37% de réussite, a concédé une perte de balle sur 24% de ses possessions ! La bataille du rebond s'est équilibrée entre les 2 équipes, chaque équipe ayant capté un rebond offensif disponible sur 3.



Le joueur : Mathis Dossou-Yovo (Blois)


La régularité n'est pas toujours au rendez-vous, mais l'ancien chalonnais collectionne les belles performances depuis son arrivée à Blois. Malgré un 4/11 aux tirs, Dossou-Yovo tourne à 1.10 point par tentative de tir sur le match : le 8/10 aux lancers aide à améliorer cette marque. Il a fait preuve d'une bonne activité au rebond avec 17% OREB% et 24% DREB%. Offensivement, sa performance est encourageante avec 131.1 ORtg (17.7 points produits sur 13.5 possessions) et teintée d'agressivité : 59% des possessions de Mathis Dossou-Yovo ont découlé sur au moins un point produit !



Poitiers Vs. Fos-sur-Mer : reporté


Quimper Vs. Paris : reporté


Saint Quentin Vs. Aix-Maurienne : reporté


Vichy-Clermont Vs. Nantes : reporté

Posts récents

Voir tout

Pro B : le bilan de la J3

D'un rapide coup d'oeil, retrouvez une analyse statistique collective de la troisième journée de Pro B.

Pro B : le bilan de la J1

D'un rapide coup d'oeil, retrouvez une analyse statistique collective de la première journée de Pro B

©2019 by Thogiball. Proudly created with Wix.com