• Thomas Guern

Pro B : le bilan de la J1

A l'issue de chaque journée de Jeep ELITE, Pro B, Espoirs sera publié un récapitulatif statistique. Le principe ? Dans la continuité de ce qui avait été fait pour une partie de la pré-saison sur Twitter, cet article est fait pour voir d'un rapide coup d'oeil les statistiques avancées (rythme, efficacité, 4 Factors) de chaque match, avec un focus sur un joueur pour chacune des rencontres. C'est un coup d'essai, et il n'est pas impossible que le format évolue au fil de la saison avec la reprise des compétitions.

Pour toute suggestion, n'hésitez pas à me contacter par mail ou via Twitter.



Fos-sur-Mer Vs. Saint Quentin : 73-71



Fos-sur-Mer démarre sa saison régulière du bon pied, mais s'est fait peur face à une surprenante équipe de Saint Quentin. Le SQBB termine la rencontre avec de meilleures efficacités que les BYers (102.1 ORtg contre 100.7), mais les coéquipiers d'Edouard Choquet comptent un nombre de possessions supplémentaires. Saint Quentin a compensé son manque d'adresse avec les rebonds offensifs.


Le joueur : Hugo Besson (Saint Quentin)


Il a failli faire gagner son équipe à lui seul, en se targuant d'un incroyable 6/6 à 3 points dans le dernier quart-temps. Le meneur prêté par l'Elan Chalon termine avec 28 points (11/16 FG, 6/9 3P), 3 rebonds, 2 pertes de balles. Efficace et dominant en Espoirs, il l'a été dans ce match à Fos-sur-Mer : 1.75 point par tentative de tir, 162.8 ORtg, 64% de possessions terminées par au moins un point produit.



Saint Chamond Vs. Denain : 90-66


Adresse, pertes de balles, agressivité : Saint Chamond a dominé Denain, en laissant les nordistes à 32.8 points sur 100 possessions ! Denain paye son manque d'adresse (40% eFG%) et d'agressivité (24% FT Rate).


Le joueur : Florian Léopold (Cholet)


Un ancien joueur majeur du championnat Espoirs est également à l'honneur. En 11 minutes, l'intérieur de Saint Chamond a rendu une copie prometteuse dans un rôle qui lui sied à merveille, celui de l'energizer-rebondeur qui ne concentre pas un fort volume de jeu.

Il compile 6 points (1/2 FG, 4/6 FT), 5 rebonds (dont 2 offensifs), 3 fautes provoquées. Très rentable aux tirs (1.29 point par tentative de tir), efficace en attaque (164.7 ORtg), il a fait un gros travail sous les panneaux en étant à 22% OREB% et 26% DREB%. Il n'a concentré que 6% des possessions de son équipe.



Evreux Vs. Vichy-Clermont : 95-105



Match rythmé et très efficace, avec un rendement de 1.25 point par possession globale ! Vichy-Clermont atteint des sommets d'adresse (84%), et avec une telle réussite, les pertes de balles (26% TOV%) et les absences au rebond défensif (55% DREB%) sont anecdotiques.


Le joueur : David Denave (Vichy-Clermont)


L'arrière français symbolise toute la réussite extérieure de son équipe : un seul tir raté sur 7 tentatives, parfait à 3 points (6/7 FG, 5/5 3P). Ainsi, chaque tentative de tir de Denave a rapporté 2.43 points !!!

En plus de cette réussite, Denave totalise 9 passes décisives lui permettant de terminer le match avec une haute efficacité (146.6 ORtg) : 13.6 points produits en 9.3 possessions.



Antibes Vs. Gries : 89-79



Un peu plus adroit aux tirs (49% eFG%) et dans la gestion de la balle (12% TOV%), Antibes l'emporte face à Gries. Les alsaciens ont été performants au rebond offensif (34% OREB%) et défensif (77% DREB%), mais leur manque d'adresse (44% eFG%) et les pertes de balles (19% TOV%) ne permettent pas au BCGO d'espérer mieux offensivement.


Le joueur : Warren Woghiren (Gries)


Après des débuts compliqués à Denain la saison passée, Warren Woghiren semble être sur de bons rails. Dans la défaite à Antibes, il a montré l'étendue de ses qualités de rebondeur, avec 13 prises dont 3 offensives (11% OREB%, 35% DREB%), ses qualités de dissuasions intérieures, avec 3 contres, ses qualités de finisseur avec 4/5 aux tirs. Ses 4 pertes de balles entachent une belle performance, puisqu'elles représentent 50% de ses possessions individuelles.



Nancy Vs. Rouen : 76-69


Joué sur un faible rythme (69 possessions), le duel entre Nancy et Rouen a été équilibré, en témoignent les 4 Factors. Seule exception notable : le FT Rate. Nancy pointe à 37% FT Rate, tandis que Rouen plafonne à 16%.


Le joueur : Bastien Vautier (Nancy)


La tentation était très grande une nouvelle fois de parler du match de Tyran De Lattibaudiere, avec 5 stocks et le meilleur defensive rating du SLUC. La performance de Bastien Vautier sur les 22 minutes qu'il a disputées est tout aussi intéressante. Rouen a certes comptabilisé 31% OREB%, mais si ce chiffre n'atteint pas une proportion plus élevée, c'est l'œuvre de Bastien Vautier. Il termine le match avec 21% DREB%, ce qui lui permet, avec un contre et une interception en plus, d'être le deuxième meilleur défenseur statistiquement de la rencontre (96.4 DRtg). Offensivement, il a disposé d'un faible volume de jeu, mais qu'il a su mettre parfaitement à profit : 144.6 ORtg, 1.19 point par tentative de tir.



Blois Vs. Poitiers : 93-72

L'ADA Blois a commencé de la meilleure des manières par une impressionnante victoire face à Poitiers, sans faire dans la demi-mesure : 126.7 ORtg, 63% eFG%, 48% OREB% ! Avec de tels rendements, le faible FT Rate et la haute propension à perdre la balle (25% TOV%) tombent dans le domaine de l'anecdotique.


Le joueur : Lamine Sambe (Blois)


L'arrière blésois a fait preuve d'une efficacité redoutable : 1.13 point par tentative de tir, 162.5 ORtg (9.9 points produits en 6.1 possessions). Son efficacité découle directement de son agressivité, puisque Sambe a produit au moins un point sur 60% de ses possessions. Ces productions se sont faites à partir du tir (3/8 3P) mais aussi des 6 passes décisives distribuées sans perte de balle.



Aix-Maurienne Vs. Quimper : reporté


Nantes Vs. Lille : reporté


Souffelweyersheim Vs. Paris : reporté

Posts récents

Voir tout

Pro B : le bilan de la J2

D'un rapide coup d'oeil, retrouvez une analyse statistique collective de la deuxième journée de Pro B.

©2019 by Thogiball. Proudly created with Wix.com