• Thomas Guern

Leaders Cup : le bilan des quarts de finale

A l'issue de chaque journée de championnat (ou Leaders Cup dans ce cas-là), sera publié un récapitulatif statistique. Le principe ? Dans la continuité de ce qui avait été fait pour une partie de la pré-saison sur Twitter, cet article est fait pour voir d'un rapide coup d'oeil les statistiques avancées (rythme, efficacité, 4 Factors) de chaque match, avec un focus sur un joueur pour chacune des rencontres. C'est un coup d'essai, et il n'est pas impossible que le format évolue au fil de la saison avec la reprise des compétitions.

Pour toute suggestion, n'hésitez pas à me contacter par mail ou via Twitter.



Paris Vs. Denain : 89-80



Malgré une domination au rebond (38% OREB%), Denain a trop perdu la balle (26% TOV%) face à une équipe parisienne efficace : beaucoup d'agressivité (51% FT Rate), bonne adresse (58% eFG%), peu de turnovers (22% TOV%).


Le joueur : Ismael Kamagate (Paris)


Il avait fort à faire face au secteur intérieur de Denain. Et il a répondu présent. Le prometteur pivot s'est fendu d'un très gros match avec 15 points (6/8 FG, 3/6 FT), 9 rebonds dont 3 offensifs, 4 contres, 2 pertes de balles en 31 minutes. Kamagate est le joueur parisien ayant produit le plus de points avec 13.2 points, en ayant eu "besoin" de 10.5 possessions (125.3 ORtg). Seul Ezzedine s'est montré plus efficace en attaque avec 146.5 ORtg. Très actif aux rebonds, Kamagate a été le meilleur rebondeur de son équipe (17% REB%) en étant très actif au rebond offensif (13% OREB%).



Fos-sur-Mer Vs. Souffelweyersheim : 78-73



Malgré une belle frayeur, Fos-sur-Mer se hisse en demi-finale de la Leaders Cup. Face à une équipe plus adroite, plus performante aux rebonds offensifs, plus agressive, les BYers s'en sortent en parvenant à perdre la balle que sur 14% de ses possessions, contre 23% pour Souffel.


Le joueur : Allan Dokossi (Fos-sur-Mer)


De match en match, Dokossi prend une dimension supplémentaire. Il compile un impressionnant double-double avec 20 points, (9/13 FG, 0/2 3P, 2/2 FT), 12 rebonds dont 2 offensifs, 3 interceptions, un contre, une perte de balle ! Sa rentabilité offensive est phénoménale avec 16.3 produits pour 11.6 possessions (140.3 ORtg), et 1.44 point marqué par tentative de tir. Dokossi se démarque également par son agressivité avec deux tiers de ses possessions qui se sont terminées par au moins un point produit. Aspirateur à rebond défensif avec 36% des rebonds défensifs disponibles pour Dokossi.



Blois Vs. Nancy : 86-107


114.2 et 139.8 ORtg : le duel entre Blois et Nancy a viré au feu d'artifice, et les 4 Factors qui découlent de ce match sont vertigineux. Nancy a tiré avec 71% eFG%, perdu la balle que sur 17%. de ses possessions, a terminé avec un ratio FTA/FGA de 39%. Face à une performance de ce niveau-là, impossible pour Blois de rivaliser. Les blésois ont dominé le rebond offensif avec 42% OREB%, mais ont trop commis de pertes de balles (25% TOV%).


Le joueur : Bastien Vautier (Nancy)


J'ai résisté. Mais finalement, je ne me lancerai pas de nouveau dans une (énième) éloge de Tyran De Lattibaudiere. Bastien Vautier a livré un match tout en sobriété et en efficacité : 6.5 possessions pour 12.5 points produits, soit 192.7 ORtg ! Il s'est fait remarquer au rebond défensif, en captant un rebond défensif sur 5 qui lui était disponible (22% DREB%). Plus globalement, l'impact de Vautier peut se résumer à deux statistiques : +22 (seul Ron Lewis fait mieux avec +23), +3.81 NetRtg.



Quimper Vs. Nantes : 74-68


Pour la 4251e fois de la saison 2020-21, Quimper et Nantes se sont affrontés. A son habitude, le rythme imposé par Quimper a été lent/modéré avec 72 possessions sur ce match. Les Béliers s'en sortent grâce à leur agressivité (42% FT Rate) et leur activité au rebond offensif (37% OREB%), pour compenser notamment un manque d'adresse (44% eFG%).


Le joueur : Junior Etou (Quimper)


Le polyvalent intérieur a livré 15 minutes déterminantes en sortie de banc. Auteur de 10 points (2/4 FG, 1/1 3P, 5/5 FT), 2 rebonds offensifs, une passe décisive, 2 pertes de balles, Junior Etou termine comme l'un des brestois les plus efficaces avec Jules Rambault (134.7 ORtg, et 139.2 ORtg pour Rambault). Fort d'une bonne rentabilité aux tirs (1,61 point marqué par tentative de tir), il a produit 9.3 points sur 6.9 possessions.

Posts récents

Voir tout

Pro B : le bilan de la J3

D'un rapide coup d'oeil, retrouvez une analyse statistique collective de la troisième journée de Pro B.

Pro B : le bilan de la J2

D'un rapide coup d'oeil, retrouvez une analyse statistique collective de la deuxième journée de Pro B.

Pro B : le bilan de la J1

D'un rapide coup d'oeil, retrouvez une analyse statistique collective de la première journée de Pro B

©2019 by Thogiball. Proudly created with Wix.com