• Thomas Guern

Leaders Cup : le bilan de la J1

Mis à jour : sept. 28

A l'issue de chaque journée de championnat (ou Leaders Cup dans ce cas-là), sera publié un récapitulatif statistique. Le principe ? Dans la continuité de ce qui avait été fait pour une partie de la pré-saison sur Twitter, cet article est fait pour voir d'un rapide coup d'oeil les statistiques avancées (rythme, efficacité, 4 Factors) de chaque match, avec un focus sur un joueur pour chacune des rencontres. C'est un coup d'essai, et il n'est pas impossible que le format évolue au fil de la saison avec la reprise des compétitions.

Pour toute suggestion, n'hésitez pas à me contacter par mail ou via Twitter.


Blois Vs. Vichy-Clermont : 86-91


Match accroché, qui vit la victoire de Vichy-Clermont au prix d'un super come-back dans le dernier quart. Plus globalement, les visiteurs ont fait la différence aux lancers-francs, réussissant 28 de leurs 36 tentatives. Blois a dominé le rebond offensif, avec 38% de rebonds offensifs disponibles captés par les blésois.


Le joueur : MBaye NDiaye (Blois)


Pour une première officielle sous ses nouvelles couleurs, l'ancien de la JL Bourg a livré un très gros match : 13 points (5/7 à 2 points, 3/5 aux lancers-francs), 11 rebonds dont 7 OFFENSIFS (!), 3 interceptions, 1 contre, 8 fautes provoquées.

Dans le détail, les stats avancées sont aussi remarquables. Il réalise une performance complète en ayant un faible volume de jeu (17% USG%, 6e de l'ADA Blois). Il n'a pas eu de déchet (ou presque) aux tirs et aux lancers, affichant une excellente rentabilité de 1.41 point par tir tenté.

Entre ce faible volume de jeu et sa rentabilité maximale, Ndiaye réussit un match à 154.8 ORtg (4e, joueur à plus de 5 minutes).

Sur cette première journée, il a livré la meilleure performance au rebond offensif de tous les joueurs ayant disputé au moins 5 minutes : sur 100 rebonds offensifs disponibles, Ndiaye en capté 27 (27% OREB%). C'est tout simplement monstrueux.



Souffelweyersheim Vs. Nancy : 82-63



Domination totale de Souffel dans l'adresse, les pertes de balles, le rebond offensif, les lancers-francs.


Le joueur : Michael Oguine (Souffel)


Beaucoup des joueurs cités ont été très efficaces, sur des volumes de jeu restreints. Oguine s'est offert le luxe d'être efficace tout en ayant beaucoup de touches : 30 minutes, 28% USG%, 69% TS%, 153.5 ORtg. Sans aucun doute le meilleur joueur de cette première journée de Leaders Cup.



Aix-Maurienne Vs. Antibes : 72-70


Le nombre de possessions est estimée dans ces tableaux. La logique veut qu'il y ait une différence de plus ou moins une possession entre les deux équipes. Cette logique peut être remise en cause selon la gestion des turnovers, statistiques d'équipe, erreur de saisie. Dans ce cas, Antibes apparaît comme équipe la plus efficace avec 98.9 ORtg, contre 95.8 pour Aix-Maurienne. Si ces derniers l'emportent, c'est grâce à une très bonne performance aux TOV, compensant un manque d'adresse (43% eFG%) et d'agressivité (19% FT Rate).


Le joueur : Gédéon Pitard (Antibes)


Le meneur antibois a livré 22 minutes d'une efficacité remarquable. Son adresse aux tirs (5/6, dont 2/2 à 3 points), aux lancers (3/3) lui permet d'avoir une rentabilité 2.05 points par tir ! Couplé au fait qu'il n'ait pas perdu la balle, provoqué des fautes (5), peu concentré de volume de jeu (17% USG%), Pitard a ainsi produit 205.2 points pour 100 possessions lui étant attribué. Etre au-dessus de 150, c'est bien. 200, c'est de la folie. Surtout sur un beau temps de jeu (22 minutes).



Denain Vs. Lille : 59-49


82.1 ORtg pour Denain, 66.9 pour Lille. Clairement, ce match ne restera pas dans les mémoires... A titre de comparaison, la Pro B est un championnat tournant à 111 ORtg !

Denain remporte le match grâce à une meilleure adresse et une meilleure activité au rebond face à un effectif lillois très réduit.


Le joueur : Justin Raffington (Denain)


Il était question de "Stocks" un peu plus tôt dans l'article. Le leader sur cette journée est Justin Raffington, avec 7 stocks : 4 contres, 3 interceptions. Sa production défensive (48 DRtg) compense sa faible production offensive (1/3 aux tirs, 1/5 aux lancers, 4 pertes de balles).



Poitiers Vs. Quimper : 69-85


Vivre sur la ligne des lancers-francs. C'est la vie qu'a choisi Poitiers. Avec un FT Rate de 90% (!) et 31/37 depuis la ligne, le PB 86 a quasiment marqué la moitié de ses points aux lancers-francs. Une belle performance, mais insuffisante car dans le même temps, Poitiers n'a pas été adroit aux tirs (45% eFG%), n'a cessé de perdre la balle (1 possession sur 4), n'a pas assuré au rebond défensif. Quimper a profité de l'aubaine, captant 41% des rebonds offensifs disponibles ! Surtout, l'équipe de Laurent Foirest n'a offert que peu de munitions faciles à son adversaire, en ne perdant la balle que 14% de ses possessions.


Le joueur : Jules Rambaut (Quimper)


Ce n'était certainement pas le joueur qui générait le plus de buzz dans le championnat Espoirs. A Quimper, et pendant cette Leaders Cup, l'ancien de Chalons-Reims a une occasion à saisir. C'est ce qu'il fit avec succès durant 22 minutes sur le parquet. Avec 5 rebonds offensifs, secteur dominé par les finistériens, il a capté 1 rebond offensif sur 4 qui lui étaient disponibles. Il n'a pas été des plus adroits, mais son apport au rebond a été important dans la victoire de Quimper.



Evreux Vs. Rouen : 82-73


En match décalé de la première journée, Evreux a réalisé un match référence : 110.3 ORtg, et des 4 Factors à des niveaux très intéressants. Pour autant, tout n'est pas parfait pour l'ALM : Rouen a notamment capté 39% des rebonds offensifs disponibles. Cette domination rouennaise au rebond n'a pas suffi pour rattraper une adresse famélique.


Le joueur : Earvine Bassoumba (Rouen)


La performance individuelle de Bassoumba résume parfaitement la prestation collective du RMB : grosse présence aux rebonds (18% OREB%, 25% DREB%), une rentabilité offensive correcte (96.9 ORtg). Si l'adresse fut au rendez-vous avec 1.14 point marqué par tentative de tir, son TOV% entache sa bonne entrée : 28% de possessions se terminant par une perte de balle.

Posts récents

Voir tout

Pro B : le bilan de la J2

D'un rapide coup d'oeil, retrouvez une analyse statistique collective de la deuxième journée de Pro B.

Pro B : le bilan de la J1

D'un rapide coup d'oeil, retrouvez une analyse statistique collective de la première journée de Pro B

©2019 by Thogiball. Proudly created with Wix.com