• Thomas Guern

Jeep ELITE : le bilan de la J6

A l'issue de chaque journée de Jeep ELITE, Pro B, Espoirs sera publié un récapitulatif statistique. Le principe ? Dans la continuité de ce qui avait été fait pour une partie de la pré-saison sur Twitter, cet article est fait pour voir d'un rapide coup d'oeil les statistiques avancées (rythme, efficacité, 4 Factors) de chaque match, avec un focus sur un joueur pour chacune des rencontres. C'est un coup d'essai, et il n'est pas impossible que le format évolue au fil de la saison avec la reprise des compétitions.

Pour toute suggestion, n'hésitez pas à me contacter par mail ou via Twitter.



Gravelines-Dunkerque Vs. Dijon : 67-81


Est-ce possible de gagner un match lorsqu'on perd la balle toutes les 3 possessions ? Evidemment, mais c'est se compliquer la tâche. Face à Dijon, le BCM n'a pas su maîtriser ces pertes de balles (32% TOV%), à l'inverse de Dijon qui a un ratio d'une perte de balle pour 4 possessions (24% TOV%). En plus de cela, la JDA s'est montré plus adroite (58% eFG%).


Le joueur : Chris Horton (Gravelines-Dunkerque)


Pour la 4ème journée, je vantais les mérites de Chris Horton devenu en playmaker sous la houlette de Serge Crevecoeur. Avec succès individuellement, et quelques réserves collectivement. Le match face à Dijon en est l'exemple parfait : 9 pertes de balles pour Horton. 62% des possessions de Chris Horton se sont terminées par une perte de balle ; une possession sur 5 a abouti la production d'un point pour Horton ; son Offensive Rating est de 42.9. Des chiffres bien loin de celui couramment désigné comme le MVP de la saison 2019-20.



Strasbourg Vs. Le Portel : 83-94



53% OREB% pour Strasbourg, 41% OREB% pour Le Portel : les deux équipes n'avaient pas la tête aux rebonds défensifs. Cet élément, couplé à l'adresse et aux faibles TOV%, donne un match où Le Portel atteint 140.7 ORtg et Strasbourg 122.2 ORtg ! L'adresse aux tirs aura été déterminante, secteur dans lequel l'ESSM a tourné à 63% eFG% sur la rencontre.


Le joueur : Mikyle McInstosh (Le Portel)


Le canadien a mené la révolte portelloise : pour preuve, il aligne le meilleur +/- de l'ESSM avec +18. En 29 minutes, McInstosh a shooté. Et marqué. 24 points, 9/13 FG dont 3/5 3P, 3/5 FT. Pour la forme, il a aussi pris un rebond et fait une passe décisive. Quoiqu'il en soit, son adresse a fait des ravages, avec une tentative de tir rapportant 1.58 point ! Il pointe au 3e rang des joueurs du Portel en termes d'efficacité avec 146.4 ORtg (Mangin 186.6, Abrams 167.3), tout en ayant assumé un gros volume de jeu avec 10.6 possessions. Sur ces 10.6 possessions, il a produit au moins un point sur deux tiers d'entre elles !



Pau-Lacq-Orthez Vs. Boulazac : 89-60


L'Elan Béarnais remporte à domicile le derby face à Boulazac, conséquence d'une attaque en grande réussite (68% eFG%) et d'une défense efficace/attaque du BBD en difficulté. Boulazac n'ainsi marqué que 0.79 point par possession. Comment l'expliquer ? Par un manque d'adresse (41% eFG%) et un trop grand nombre de pertes de balles (30%).


Le joueur : Vee Sanford (Pau-Lacq-Orthez)


Alors que le classico face au CSP se profile (ou pas ?), Vee Sanford n'a pas loupé le derby du sud-ouest : 16 points (6/12 FG, 2/5 3P, 2/4 FT), 4 rebonds, 6 passes décisives (pour 2 pertes de balles), 4 interceptions, +38. (Cornelie est deuxième avec +18)

Même s'il n'a pas forcément très adroit, il tourne à 1.16 point par tentative de tir sur ce match. Son efficacité offensive est plus que correcte avec 17.0 points produits sur 14.4 possessions, soit un Offensive Rating de 117.6. Sa performance défensive est à souligner, avec ses 4 interceptions, correspondant à 7% d'interceptions sur les possessions qu'il a eu à jouer ! Entre sa production offensive efficace et conséquente, son rendement défensif,

Sanford termine ainsi comme étant le joueur le plus efficace de cette journée de championnat avec +8.52 NetRtg.



Le Mans Vs. Chalons-Reims : 84-87



A court de rythme, dans un match joué sur un bon tempo (77 possessions), Le Mans a dû s'incliner face à Champagne Basket. L'écart est infime puisqu'il est de 2.2 points sur 100 possessions. Les stats dans l'adresse, les pertes de balles, les rebonds offensifs voient les deux équipes évoluer dans un mouchoir de poche. Seul le FT Rate voit le Champagne Basket prendre l'ascendant (54% FT Rate à 33%). Un détail, qui donne la victoire à l'ex-CCRB.


Le joueur : Arnas Velicka (Chalons-Reims)


On tient peut-être là l'une des performances individuelles de ce début de saison sur le plan offensif : 19.3 possessions pour 25.0 points produits. C'est le plus grand total de points produits sur un match depuis les 24.0 de Chikoko contre le BCM ! En 35 minutes sur le parquet d'Antarès, Velicka compile 25 points (6/11 FG, 2/5 3P, 11/18 FT) et 10 passes décisives (pour 3 pertes de balles) dans la victoire de son équipe. Il égale le record de 12 fautes provoquées sur un match, co-détenu avec Danilo Andjusic (Bourg-en-Bresse).



Boulogne-Levallois Vs. Limoges : 82-76


Match de très haut niveau entre Boulogne-Levallois et Limoges, qui a tourné à la faveur des locaux. Les Mets ont vu le CSP les dominer au rebond offensif (31% OREB% à 46%) et dans l'agressivité (28% FT Rate contre 38%), mais les coéquipiers de David Michineau ont commis bien moins de pertes de balles (13% TOV%) tout en ayant une réussite légèrement supérieure à leurs adversaires.


Le joueur : Jerry Boutsiélé (Limoges)


Fraîchement convoqué en équipe de France, Boutsiélé avait là une occasion de passer un test face au meilleur pivot de Jeep ELITE sur les 2 dernières saisons. Le test s'est conclu de manière probante pour le pivot du CSP, qui rend une excellente copie : 14 points (5/11 FG, 0/1 3P, 4/5 FT), 10 rebonds (dont 5 offensifs), 2 passes décisives pour 2 pertes de balles, un contre, 9 fautes provoquées. Il fait un gros job sous la raquette avec 27% OREB% et 22% DREB%. S'il n'a pas une énorme rentabilité aux tirs (1.06 point marqué par tentative), il n'en demeure pas moins efficace avec 125.5 ORtg avec 15.3 points produits sur 12.2 possessions. Impactant des 2 côtés du terrain, il termine comme étant le meilleur limougeaud avec +0.95 NetRtg. Surtout, dans son duel avec Chikoko, une stat étonne : le +/-. Il est de +5 pour Boutsiélé. -5 pour Chikoko.



Bourg-en-Bresse Vs. Orléans : reporté


Chalon/Saône Vs. Roanne : reporté


Cholet Vs. Monaco : reporté


Lyon-Villeurbanne Vs. Nanterre : reporté

Posts récents

Voir tout

©2019 by Thogiball. Proudly created with Wix.com