• Thomas Guern

Jeep ELITE : le bilan de la J3

Mis à jour : nov. 7

A l'issue de chaque journée de Jeep ELITE, Pro B, Espoirs sera publié un récapitulatif statistique. Le principe ? Dans la continuité de ce qui avait été fait pour une partie de la pré-saison sur Twitter, cet article est fait pour voir d'un rapide coup d'oeil les statistiques avancées (rythme, efficacité, 4 Factors) de chaque match, avec un focus sur un joueur pour chacune des rencontres. C'est un coup d'essai, et il n'est pas impossible que le format évolue au fil de la saison avec la reprise des compétitions.

Pour toute suggestion, n'hésitez pas à me contacter par mail ou via Twitter.


Boulogne-Levallois Vs. Cholet : 72-68


Alors qu'un match de Jeep Elite se joue en moyenne sur un rythme de 73.1 possessions par match, le duel entre Boulogne-Levallois et Cholet s'est joué au ralenti. Les deux équipes ont affiché des niveaux de performance similaires dans l'adresse et les pertes de balle. Cholet est allé plus souvent aux lancers-francs, sans que ce soit l'élément décisif du match. C'est sur le rebond offensif des Metropolitans / rebond défensif : en étant à 32% OREB% (contre 29% pour Cholet), Boulogne-Levallois s'est procuré 3 possibilités supplémentaires de marquer.


Le joueur : Yoan Makoundou (Cholet)


Je me répète, mais le +/- est une stat toute sauf parfaite. Elle est biaisée de toute part par l'environnement (niveau des coéquipiers, adversaires, etc.). Elle ne veut rien dire en soi, et doit être utilisée avec précaution dans l'analyse d'un joueur ou match. Yoan MAKOUNDOU termine le match à +14, la meilleure marque des deux équipes. Son entrée en jeu a été très intéressante avec 4 points, 4 rebonds, 1 interception. Il a produit 4.1 points sur 3.5 possessions. Il a capté un rebond défensif disponible sur 4. Il a été, statistiquement, le meilleur défenseur de CB, n'encaissant que 94.7 points sur 100 possessions individuelles en défense.



Monaco Vs. Roanne : 86-61


La performance monégasque est à tout niveau remarquable, d'autant plus au niveau des pertes de balles (12% TOV%) et du rebond offensif (39% OREB%). En valorisant ainsi chaque possession, Monaco parvient à produire 86 points en seulement 69 possessions !


Le joueur : Mathias Lessort (Monaco)


Sa première sortie en Jeep ELITE, pour le compte de la deuxième journée, sous les couleurs monégasques avait été très prometteuse. Mathias Lessort a fait un sacré chantier dans la raquette roannaise : 26 minutes, 17 points, 7/9 FG, 3/5 FT, 10 rebonds (dont 4 offensifs), 3 interceptions, 2 contres, 2 passes décisives, 0 perte de balle, +26.

Sa domination au rebond est sans conteste, avec des splits de pourcentages de rebonds 17% OREB% - 25% DREB% - 21% REB%. Offensivement, difficile de faire plus efficace avec 1.52 point par tentative de tir et 172.1 ORtg (15.1 points produits sur 8.7 possessions !). En défense, Lessort termine avec 7% STL% et 5% BLK%. Impressionnant en tout point.



Limoges Vs. Le Portel : 91-68


La meilleure performance de la 3e journée (en attendant les matches reportés) est à mettre au crédit de Limoges : 131.4 ORtg ! Les joueurs de Mehdy Mary font le match parfait, ou presque, avec une adresse folle (60% eFG%), peu de déchets (12%) et de l'agressivité (71% FT Rate). Le Portel n'a pas démérité, mais a payé une préparation perturbée par de nombreux turnovers (25% TOV%). Comme la saison passée, Le Portel a fait bonne figure au rebond offensif.


Le joueur : Ludovic Beyhurst (Limoges)


Auteur de 6 points et 2 passes décisives en 13 minutes, la performance du meneur alsacien est à mettre en lumière. Pourquoi ? Car son efficacité est incroyable. Avec un seul tir, à 3 points, manqué, et en étant parfait sur la ligne des lancers-francs (4/4), Beyhurst a marqué 1.6 point par tentative de tir. Très agressif (78% de possessions terminées par au moins un point), il produit 6.5 points sur 3.5 possessions faisant de lui un des joueurs le plus efficace de son équipe avec 185.8 ORtg.



Le Mans Vs. Gravelines-Dunkerque : 69-64


Gravelines-Dunkerque peut s'en mordre les doigts. Sans être génial, le BCM aurait pu accrocher sa première victoire cette saison. Mais avec près d'une possession sur 3 conclue par une perte de balle, les marins ont sombré en ne marquant que 0.85 point par possession. Le Mans s'en sort grâce à sa capacité à aller chercher des points aux lancers-francs.


Le joueur : Kenny Baptiste (Le Mans)


Il a eu les éloges de son coach, Elric Delord, pour sa performance défensive. Kenny Baptiste a livré un excellent match en défense, faisant étal de ses qualités et prédispositions pour ce secteur de jeu. Il affiche le ration "Stocks"/minute le plus élevé de la journée, montrant son activité défensive. Il a notamment intercepté 7% des possessions adverses. De quoi terminer la rencontre avec le meilleur Defensive Rating du MSB (76.7 DRtg).



Chalon/Saône Vs. Strasbourg : 54-76


Chalon n'y arrive pas : 3 défaites, 3 matches sans dépasser la barre des xx ORtg ! L'équipe coachée par Julien Espinosa ne parvient pas à rentrer ses tirs (36% eFG%). Depuis le début du championnat, Chalon est 17e à l'adresse (43% eFG%) ! Surtout, l'Elan fait encore beaucoup de cadeaux à son adversaire avec 28% TOV%. Dans l'exercice, Chalon est dans le ventre mou du championnat avec 22% TOV% (13e).


Le joueur : Garrett Sim (Chalon sur Saône)


Au-delà de l'axe meneur-pivot qui a déjoué, Garrett Sim a vécu une soirée délicate face à Strasbourg : 33 minutes, 5 points, 1/10 FG (dont 1/8 3P), 2/2 FT, 4 rebonds, 3 passes décisives, 6 turnovers. Son grand volume de jeu (20% des possessions de l'Elan) s'est accompagnée d'une grande inefficacité : 5.8 points produits, 38.1 ORtg, 0.46 point par tentative de tir.



Lyon-Villeurbanne Vs. Bourg-en-Bresse : 102-104 (ap.)


Les derbys du week-end nous ont réservé de sacrés festivals offensifs. Après l'Alsace et le Souffel-Gries en Leaders Cup de Pro B, le derby du Rhône n'a pas déçu. Et le duel a été très très accroché : les 4 Factors des deux équipes sont extrêmement proches. L'écart le plus important se situe dans l'adresse aux tirs : 59% eFG% pour Bourg, contre 51% pour l'ASVEL.


Le joueur : Zack Wright (Bourg en Bresse)


Déjà à l'honneur lors de la première journée face à Roanne, il était difficile de ne pas mentionner ce nouveau match exceptionnel du bressan. Il compile 21 points (5/10 2P, 2/2 3P, 5/7 FT), 4 rebonds (dont 3 offensifs), 3 passes décisives, une interception, une perte de balle, +8. Il a été le troisième meilleur rebondeur offensif de la Jeu avec 12% OREB% (Pelos et Scrubb, 14%) ; il a posté la deuxième meilleure efficacité offensive avec 150.3 ORtg (Omic leader, 151.3 ORtg). Seul Danilo Anjusic a produit plus de points que Wright (19.3 contre 19.1), mais il a fallu au écoreur de la JL 1,5 possession de plus que Wright. S'il fallait décerner un MVP en ce début de saison, Wright serait en haut de ma hiérarchie.



Dijon Vs. Chalons-Reims : 87-72


En match décalé pour cause de Champions League, Dijon a fait du Dijon : de l'adresse, de l'adresse, toujours de l'adresse (63% eFG%). Dans ce secteur, la JDA cartonne et pointe à la 2e place du championnat après ce 27 octobre. Fidèle à ses habitudes, Dijon n'est allé que très peu sur la ligne des lancers (12% FT Rate).


Le joueur : Matthieu Gauzin (Chalons-Reims)


Depuis le début du championnat, le temps de jeu de Matthieu Gauzin a considérablement varié. S'il est en moyenne de 17.8 minutes par match, il vient de connaître en une semaine (et 3 matches) où il a joué 22 minutes (Le Portel), 9 minutes (Le Mans) puis 14 minutes face à Dijon. L'échantillon reste encore faible sous ces nouvelles couleurs, mais une tendance similaire à celle de l'an passé avec Le Mans semble se dégager : si Gauzin joue peu, il s'avère être très inefficace. S'il joue beaucoup, il perd également en rentabilité. Par contre, il atteint son pic d'efficacité en jouant entre 14 et 16 minutes par match. Ce fut le cas contre Nanterre (16 minutes, 114.8 ORtg). Ce fut le cas contre Dijon avec 14 minutes de temps de jeu pour 109.5 ORtg. A suivre tout au long de la saison, car, je le répète, l'échantillon reste faible sous le CCRB.



Boulazac Vs. Nanterre : reporté


Orléans Vs. Pau-Lacq-Orthez : reporté

Posts récents

Voir tout

©2019 by Thogiball. Proudly created with Wix.com