• Thomas Guern

Espoirs : le bilan de la J4

A l'issue de chaque journée de Jeep ELITE, Pro B, Espoirs sera publié un récapitulatif statistique. Le principe ? Dans la continuité de ce qui avait été fait pour une partie de la pré-saison sur Twitter, cet article est fait pour voir d'un rapide coup d'oeil les statistiques avancées (rythme, efficacité, 4 Factors) de chaque match, avec un focus sur un joueur pour chacune des rencontres. C'est un coup d'essai, et il n'est pas impossible que le format évolue au fil de la saison avec la reprise des compétitions.

Pour toute suggestion, n'hésitez pas à me contacter par mail ou via Twitter.


Gravelines-Dunkerque Vs. Roanne : 66-75


Roanne poursuit son parcours sans faute en s'imposant à Gravelines-Dunkerque. La Chorale a fait mieux que le BCM dans les pertes de balles et le rebond offensif. Le cas du FT Rate est intéressant dans un match comme celui-là : est-ce un avantage d'avoir un FT Rate de 37% lorsqu'on ne rentre qu'un lancer sur 2 ?


Le joueur : Eliott Mariscal (Roanne)


Un vrai match d'organisateur : c'est la performance d'Eliot Mariscal qui est mis en avant. Peu en vue au scoring (4 points à 2/5 aux tirs), le combo guard de la Chorale s'est mué en chef d'orchestre avec 10 passes décisives pour seulement 2 pertes de balles. Il a ainsi produit 8.2 points pour 7.4 possessions, soit 111.0 ORtg ! Lorsqu'il a été sur le parquet, 54% des tirs rentrés par Roanne ont été précédés d'une passe décisive de Mariscal.



Le Portel Vs. Dijon : 69-62


Il y a eu du déchets (34% TOV%). Il y a eu des opportunités offertes à l'adversaire (35% OREB%). Mais c'est bien Le Portel qui prend le dessus sur Dijon, fort de leur adresse aux tirs (53% eFG%) et de leur agressivité (44% FT Rate).


Le joueur : Théo Magrit (Le Portel)


Le meneur du Portel a rentré plus de lancers-francs que n'importe quelle équipe du championnat Espoirs sur cette 4e journée. Il faut se le répéter à voix haute pour mesurer la performance inédite de Magrit. En 35 minutes, il a réussi 16 lancers sur 19 tentatives ! Si seulement il n'y avait que les lancers... 30 points, 6/11 FG, 2/4 3P, 16/19 FT, 5 rebonds, 7 passes décisives pour 5 pertes de balles, 3 interceptions, 13 fautes provoquées, 30 points.

Il a concentré une importante proportion des possessions de son équipe (29%), mais avec une grande efficacité, puisqu'il a produit 131.2 points pour 100 possessions (27.9 points produits sur 21.2 possessions pour être plus précis).



Strasbourg Vs. Limoges : 104-62


Nouvelle victoire pour la SIG, face à une équipe moins armée de Limoges. Strasbourg a livré une prestation remarquable, mais les alsaciens laissent filer 41% de rebonds offensifs à leur adversaire de l'après-midi.


Le joueur : Clément Frisch (Strasbourg)


Clément Frisch affole déjà les compteurs. Après 4 journées (partiellement) disputées, il fait figure d'épouvantail pour le titre de MVP de ce championnat. Pour l'heure, il tourne à 20.3 points, 11 rebonds (dont 6 offensifs) , pour 29 d'évaluation. Surtout, il est parmi les joueurs les plus efficaces du championnat avec 124.4 ORtg.

Contre Limoges, il a produit dans ses standards habituels : 24 points (11/21 FG, 0/3 3P, 2/2 FT), 10 rebonds dont 7 offensifs, 5 interceptions, 5 passes décisives, 2 pertes de balles. Il a, une nouvelle fois, associé volume et efficacité, adresse : 22% des possessions de la SIG, 1.10 point par tentative de tir, 123.9 ORtg. Aussi, il faut souligner les 5 interceptions : Frisch a intercepté la balle sur 7% des possessions adverses !



Cholet Vs. Lyon-Villeurbanne : 52-68


Pour la première fois depuis le 22 décembre 2018, Cholet s'est incliné dans le championnat Espoirs. Pourquoi ? Cholet a été limité à une adresse extrêmement faible (28% eFG% !), et n'a pu compter sur son habituelle domination au rebond offensif (31% OREB%). Sans être extraordinaire, l'ASVEL a été suffisamment adroit (44% eFG%) et présent au rebond offensif (38% OREB%) pour faire la différence.


Le joueur : Matthew Marsh (Lyon-Villeurbanne)


L'une des têtes d'affiche de l'académie rhodanienne a livré un match plein et abouti. Finissant avec le meilleur +/- de son équipe (et du match) avec +23, l'impact de l'anglais dans la raquette s'est fait sentir. Il termine avec 12 points (5/8 FG, 2/4), soit 1.23 point par tentative de tir. Il capté 9 rebonds dont 4 offensifs, qui valent cher ramené aux tentatives ratées et minutes passées sur le terrain : 22% OREB% et 19% DREB% ! Surtout, avec les 3 stocks (2 contres, 1 interception) et son activité au rebond défensif, il termine comme le meilleur défenseur de la rencontre avec 58.9 DRtg.



Bourg-en-Bresse Vs. Le Mans : 65-80



Une nouvelle fois, la défense de Bourg-en-Bresse a pris l'eau : 116.0 DRtg, c'est beaucoup trop pour espérer quoique ce soit. C'est dommageable pour la JL car l'attaque tourne une nouvelle fois plutôt bien avec 96.7 ORtg. 4e attaque avant cette journée de championnat (101.9 ORtg), Le Mans a fait parler sa puissance offensive avec une adresse élevée (59% eFG%). Sur les (rares) tirs manqués, les manceaux ont pu compter sur un rebond offensif performant (43% OREB%).


Le joueur : Hugo Mienandi (Le Mans)


L'ailier du MSB a réalisé un match tout en sobriété et en efficacité. Avec seulement 6.4 possessions (9% de son équipe), Mienandi parvient à marquer 17 points ! Avec une rentabilité de 1.89 point par tentative de tir, en plus d'une passe décisive, Mienandi termine le match avec 163.1 ORtg.



Boulogne-Levallois Vs. Boulazac : reporté


Chalons-Reims Vs. Nanterre : reporté


Orléans Vs. Chalon/Saône : reporté


Pau-Lacq-Orthez Vs. Monaco : reporté

Posts récents

Voir tout

Espoirs : le bilan de la J6

D'un rapide coup d'oeil, retrouvez une analyse statistique collective de la 6ème journée du championnat Espoirs.

Espoirs : le bilan de la J5

D'un rapide coup d'oeil, retrouvez une analyse statistique collective de la 5ème journée du championnat Espoirs.

©2019 by Thogiball. Proudly created with Wix.com