• Thomas Guern

Espoirs : le bilan de la J3

Mis à jour : nov. 9

A l'issue de chaque journée de Jeep ELITE, Pro B, Espoirs sera publié un récapitulatif statistique. Le principe ? Dans la continuité de ce qui avait été fait pour une partie de la pré-saison sur Twitter, cet article est fait pour voir d'un rapide coup d'oeil les statistiques avancées (rythme, efficacité, 4 Factors) de chaque match, avec un focus sur un joueur pour chacune des rencontres. C'est un coup d'essai, et il n'est pas impossible que le format évolue au fil de la saison avec la reprise des compétitions.

Pour toute suggestion, n'hésitez pas à me contacter par mail ou via Twitter.



Monaco Vs. Roanne : 74-84


Que ce soit dans la capacité à se créer des secondes chances, à ne pas perdre la balle, à chercher des points aux lancers francs, Monaco et Roanne se tiennent dans un mouchoir de poche. La différence se joue sur l'adresse : Roanne est à 48% eFG% contre 39% pour la Roca Team.


Le joueur : Kevin Keliki (Monaco)


17 rebonds, dont 9 offensifs. Kevin Keliki a fait parler ses qualités de rebondeur face à Roanne. Keliki a ainsi capté 25% des rebonds disponibles, un ratio incroyablement élevé. Autre donnée intéressante concernant Keliki : il est le seul monégasque à terminer le match avec un +/- positif (+9).



Limoges Vs. Le Portel : 72-56


Les Espoirs du CSP Limoges décrochent leur première victoire, profitant de la grande maladresse de leurs adversaires (34% eFG% pour Le Portel). Les limougeauds ont dominé tous les secteurs de jeu, à l'exception des pertes de balle (27% TOV%). Peu efficaces, les portellois gagneraient en efficacité en allant notamment plus aux lancers francs : un FT Rate de 19% est relativement bas.


Le joueur : Edgar Wansi Fonkua (Le Portel)


Les rebondeurs sont à l'honneur dans les perforances individuelles de cette 3e journée. C'est dans ce registre que s'inscrit Edgar Wansi Fonkua. En 26 minutes, il a capté 13 rebonds, dont 5 offensifs. Concrètement, cela représente 15% des rebonds offensifs disponibles, 31% des rebonds défensifs disponibles, 22% des rebonds totaux ! Mention spéciale à Alexandre Bondo également, auteur de 5 interceptions : le portellois a réalisé une interception toutes les 10 possessions du CSP lorsqu'il était sur le terrain.



Le Mans Vs. Gravelines-Dunkerque : 82-66


Disputé sur un faible rythme pour le championnat Espoirs, le match s'est joué sur le rebond offensif. Gravelines a certes été moins bien sur l'ensemble des 4 Factors mais les nordistes payent cher le fait d'avoir laissé un rebond défensif sur deux dans les mains de leurs adversaires.


Le joueur : Hugo Mienandi (Le Mans)


16 points (7/11 FG, 0/1 3P, 2/2 FT), 9 rebonds (dont 6 offensifs), un contre, une interception, une passe décisive, une perte de balle. Mienandi a bien noirci chaque catégorie de la feuille de stats lors des 33 minutes jouées par le manceau. Il réalise un excellent match en rebond (26% OREB%), mais c'est en attaque plus globalement que sa performance est à souligner : 1.35 point par tentative de tir, 9.9 possessions, 14.9 points produits, 149.9. ORtg.



Chalon/Saône Vs. Strasbourg : 57-81


Les Espoirs de la SIG confirment leur victoire convaincante au Mans par un nouveau succès loin de leurs bases. Adresse, pertes de balles limitées, agressivité satisfaisante, Strasbourg réalise une bonne prestation. Le rebond défensif affiche un niveau de performance en-deçà, puisque Chalon sur Saône capté près d'un rebond offensif disponible sur 3.


Le joueur : Michael Belle (Strasbourg)


L'aililer de la SIG sort un match complet, avec 22 minutes très rentables (9 points, 7 rebonds). Joueur le plus efficace en attaque de son équipe (150.4 ORtg), Belle a pu compter sur une excellente adresse aux tirs (1.31 point par tentative de tir) et une très bonne activité aux rebonds (15% OREB%, 17% DREB%).



Lyon-Villeurbanne Vs. Bourg-en-Bresse : 98-84



Du rythme (plus de 80 possessions), de l'efficacité, de l'adresse... Ce match Espoirs entre l'ASVEL et Bourg en Bresse est, sur le papier, alléchant a posteriori. Super efficace, l'ASVEL a connu une adresse insolente (70% eFG%), a peu perdu de balles (23% TOV%). Outre l'adresse aux tirs, la différence se fait sur la capacité à obtenir des lancers-francs : 36% FT Rate contre 18% en faveur de l'ASVEL?


Le joueur : Victor Diallo (Lyon-Villeurbanne)


LE symbole de l'insolente réussite de son équipe :

24 minutes, 20 points, 7/8 FG (dont 2/2 3P), 4/4 FT, 6 rebonds (dont un offensif), 2 passes décisives, une interception, 3 pertes de balles.

Commençons par le négatif, pour finir sur une note aussi positive que son match. Diallo a perdu la balle à 3 reprises, soit 30% TOV% sur les possessions du joueur villeurbannais. Mais dans l'adresse, l'agressivité, il n'y a absolument rien à dire : 2.05 points par tentative de tir, 50% FT Rate, 144.8 ORtg (2e derrière Marsh, 151.8). Diallo a marché sur l'eau.



Dijon Vs. Chalons-Reims : 74-79 (ap.)


Il aura fallu une prolongation pour déterminer un vainqueur entre Dijon et Chalons-Reims. Dijon n'a perdu la balle qu'à 8 reprises, soit 9% TOV% ! Malgré ce ratio incroyablement bas, la JDA n'a pas dépassé 0.9 point marqué par possession. La faute à une maladresse aux tirs (39% eFG%), avec 36% de réussite à 2 points 29% à 3 points. Pour l'anecdote, jamais la JDA n'avait été aussi adroite derrière l'arc depuis le début de saison.

Chalons-Reims n'a pas connu pareille mésaventure dans l'adresse aux tirs, et a pu compter sur une domination aux rebonds offensifs (39% OREB%) pour frôler la barre du point marqué par possession.


Le joueur : Ibrahim Dansoko (Chalons-Reims)


Le meilleur rebondeur défensif de la rencontre est à l'honneur. Avec seulement 5 prises, alors que Matip totalise 14 rebonds dans le même temps ?! Oui, et c'est bien là tout l'intérêt de raisonner aux ratios sur les rebonds plutôt qu'en chiffres bruts. Les 14 rebonds défensifs correspondent à 33% des rebonds défensifs disponibles pour Matip. Pour Dansoko, il s'agit de 37% de rebonds défensifs disponibles. Cela dit, la performance de Matip aux rebonds est très impressionnante, car elle est établie sur 34 minutes.



Boulazac Vs. Nanterre : reporté


Boulogne-Levallois Vs. Cholet : reporté


Orléans Vs. Pau-Lacq-Orthez : reporté


Posts récents

Voir tout

Espoirs : le bilan de la J6

D'un rapide coup d'oeil, retrouvez une analyse statistique collective de la 6ème journée du championnat Espoirs.

Espoirs : le bilan de la J5

D'un rapide coup d'oeil, retrouvez une analyse statistique collective de la 5ème journée du championnat Espoirs.

©2019 by Thogiball. Proudly created with Wix.com